son Retour Occitan Français Questionnaire


Lo Cambajon

de Vermenouze
(conté par Jean Vézole)

Ce conte est issu du livre Flor de Brossa, d'Arsène Vermenouze (1850-1910).
Barta-Rabinada est un nom de lieu inventé, signifiant terrain recouvert de genêts, ronces, bruyères, qui a été brûlé.
Raufi désigne quelque chose de très bon, d'exquis, de premier choix.
Una cròsa, c'est un abîme, une fosse, cavité d'arbre, terrier, repaire où ils s'abritent.
Acocolat signifie accroupi.
Le borriòu est une crêpe de sarrazin ou de sarrazin et de froment, remplaçant le pain.
Se conhar, c'est s'introduire par une ouverture étroite, s'enfoncer, pénétrer, se glisser.
Le companatge, c'est ce qu'on mange avec le pain.
Galapian désigne généralement un homme grand et bien bâti, mais ici c'est un garnement.
S'ajocar signifier se pencher, mais également se jucher.
Rapaton est un des noms du diable.
S'arrucar jol postet : ici, se mettre à l'abri, se cacher sous la planche sur laquelle on posait les borriòus à mesure qu'on les faisait, cette planche était souvent fixée à la cadièira de la sal. D'habitude, le postet désigne le couvercle du garlon (seau en bois pour la pâte à borriòu).