son Retour Occitan Français Questionnaire


La légende du village de Rocherousse.


    Un mendiant est arrivé et s'est présenté dans une maison du vieux village. Il a demandé l'aumône. La femme lui donne du pain. Elle ouvre le tiroir et dans le tiroir il y avait une couleuvre.
    _ Oh, ça, dit-elle, mon pauvre monsieur, il y en a partout, nous en sommes envahis ! Voyez, dans le tiroir, dans les lits, dans les berceaux des enfants, nous en trouvons partout, partout. C'est une calamité !
Alors, le mendiant mange un peu de pain puis il lui dit :
    _ Ecoutez : on peut les faire disparaître, tant pis, mais les serpents, on ne peut plus vivre avec ça !
Alors le mendiant lui demande si il y avait un four dans le village. La femme lui dit :
    _ Oui.
    _ Bien, il faut faire chauffer le four.
Ils ont fait chauffé le four. Quand le four fût bien chaud, le mendiant se mit à jouer de la flûte. Les serpents sont arrivés. Le mendiant avait mis le queue de la pelle du four par terre. Et les serpents, un à un, sont montés sur le manche de la pelle. Il en vint des centaines et des centaines de serpents. Puis, il en arrive une dernière.
Alors le mendiant dît :
    _ Si celle-ci brûle, le village brûlera, je vous l'assure.
    _ Ah, dirent-ils, tant pis !
Alors, le serpent est monté sur la pelle et a brûlé. Et il n'y a plus eu de serpents dans le village. Les couleuvres avaient complètement disparu...