son Retour Occitan Français Questionnaire


Lo vedèl d'aur

(conté par Didier Huguet)


Cette légende a été racontée par François Boyer, traduite en Occitan par Didier Huguet. 
Elle nous instruit sur le monde rural ; les gens avaient alors souvent plusieurs métiers, et beaucoup se transformaient en travailleurs saisonniers, au plus ou moins long cours, principalement durant la saison morte. C'était notamment le cas des étameurs. Il est question d'émigration.

Souvent, quand il y a un château, il y avait des histoires de trésor. Ici, elle est mise en relation avec la christianisation. A l'époque du paganisme, on adorait diverses idôles, notamment le veau d'or.
Ces régions du Massif Central ne furent évangélisées que vers le 4e ou 6e siècle, mais ont gardé beaucoup de coutumes issues des croyances païennes comme le démontre la mémoire orale.